Fil de lecture
Version française
English version


Contact


Haras de Saint Eloy

Ferme Saint Eloy

2518 Rue du Bois

Le Planitre

14330 Le Molay Littry

 
Titouan Amorin

Tél : 06 76 94 83 64

 

Tél : 06 08 31 72 38

Nous écrire

Chevaux à vendre

CYRUS BLACK DE MADIER

Plus d'infos

Rejoignez-nous

Ils nous ont fait confiance:

 

 

"Cavalier de depuis de plusieurs années et apres avoir eu deux selles francais je souhaitais m'offrir à 57 ans le cheval de mes rêves un lusitanien, le cheval des rois... Apres de nombreuses recherches une amie m' a fait visiter avec la complicité d'isabelle Amorin l'elevage de st eloy. Dès la seconde visite je suis tombé en arrêt devant un box dans lequel se démenait un jeune étalon de 3

ans tout juste debourré, très expressif et surtout tres dissipé. Coup de foudre, ok, mais pas à n'importe quelle condition. Isabelle a souhaité que je puisse tout d'abord apprivoiser le phenomène et surtout de finir de le débourrer avec Vanessa, lui donner les rudiments des trois allures en rond de longe puis en carrière en toute securité avant de l'emmener avec moi. Ainsi fut fait de novembre 2008 a avril 2009 et c'est avec fierté que Ribeiro est arrivé au CECA (Caen) en avril 2009 mais c'est aussi avec un engagement auprès d'Isabelle de participer tous les ans aux MCI ce qui fut fait dès l'année suivante avec plaisir et avec surtout beaucoup de fierté. Depuis Ribeiro fait le plaisir de son propriètaire et l'admiration des spectateurs. Comme tous les lusitaniens c'est un cheval tardif dont le developpement verra son aboutissement d'ici 2 ans. Il en a 7. Actuellement le dressage basse école est aboutit et nous debutons les premices de la hautes ecole sous les conseils réguliers de Pierre, avec piaffer, passage, changement de pieds et pirouette au galop. Que du plaisir mais la route est encore longue." Erick Nouzille

 

 

"A 54 ans je souhaitais acquerir mon 1° cheval, mon choix s'est tres vite porté sur les Lusitaniens et au retour de la Foire de Golega au Portugal en novembre 2011 je me suis mis en quête ....  Ma 1° idée, envie se portait sur un mâle de couleur né en France. Apres quelques visites j'ai rencontré  "Les lusitaniens de St Eloy" pas tout à fait par hasard car je pratique l'équitation avec le père de Pierre Guilbaud ....
Vous m'avez présenté Soalheïro, entier de 6 ans qui contre toute attente n'est pas de couleur mais classiquement gris .... Nous n'avons pas eu de coup de foudre a proprement parlé mais j'ai tout de suite senti que nous ferions une "bonne équipe" ... Quelques semaines plus tard, en mars 2012,  Soal, c'est comme ça que nous l'appelons maintenant, est arrivé aux écuries ....
Solidement éduqué, basse école par les soins de Pierre et Vanessa, et possédant un caractère bien à lui Soal est un cheval "bien mis" comme on dit mais qui n'ecessite d'être motivé mais une fois lancé dans le travail est à l'écoute et possède cette générosité qui caractérise les Lusitaniens.
Il progresse actuellement très régulièrement en dressage et sort seul ou en groupe plusieurs fois par semaine ... A 6 ans il possède encore un grand potentiel de progression, il fait preuve d'un caractère "bien marqué" et d'une bonne intelligence ..... En bref un excellent 1° cheval .... pour cavalier confirmé quand même.
Je tiens ici a remercier l'équipe, Pierre, Titouan et Isabelle, pour leurs conseils et pour l'image qui m'ont donné de Soal" Michel Weelen

 

"Mon rêve a toujours été de posséder mon propre cheval, créer ce lien unique entre le cavalier et son cheval. C’est à 21 ans (un peu jeune certes !) que je décide de m’engager dans cette aventure.
Je recherchais un cheval polyvalent grâce auquel je puisse me faire plaisir en dressage mais aussi à l’obstacle. 
Avoir son propre cheval c’est une chose, mais un Lusitanien qui plus est…  c’était inespéré ! Le lusitanien, un cheval idéal, à l’allure fière et au caractère doux, un rêve.
J’ai ainsi pris la route en direction de l’élevage Saint Eloy, arrivée 3 heures plus tard, pleine d’excitation et d’attente !
Titouan Amorin m’a fait visiter les écuries et présenter les différents chevaux : j’ai tout de suite eu le coup de cœur pour Taïga, et elle m’a trotté (si j’ose dire) dans la tête sans arrêt après… Quelques jours plus tard, je craquais : grâce à l’aide de Titouan, j’ai pu réaliser mon rêve avec Taïga.
   Taïga est arrivée début juillet (2012), et j’ai commencé le débourrage avec l’aide de professionnels : nous sommes maintenant en novembre, elle est débourrée aux trois allures et se met à l’obstacle avec une joie évidente, comme suivant mes envies. C’est une jument franche et volontaire, mais qui a son petit caractère, son sens de l’humour bien à elle, je dirais même que j’ai eu quelques atterrissages difficiles qu’elle a semblé trouver bien drôles ! C’est une jument très douce, très affectueuse. Je vois nos liens grandir de jour en jour. Un petit cheval au grand cœur, en quelques mots !
Je remercie toute l’équipe de l’élevage, et plus particulièrement Titouan Amorin, pour tous ses bons conseils et son suivi régulier ; je sais que je pourrai toujours compter sur l’élevage ! 
Alors merci de m’avoir permis cette aventure avec Taïga et à bientôt !" Sandra Vallée

 

 

 

"   Le 9 juin 2013,en Picardie, Frisette, notre poulinière, mourait en mettant au monde un poulain dénommé Diabolo Clary. Très vite la situation devint critique et nous devions rapidement trouver une jument pouvant prendre la relève. La vie de Diabolo en dépendait. C'est ainsi que nous avons trouvé l'élevage St-Eloy, qui possédait une jument ayant perdu son poulain 2 jours plus tôt. Le jour même, me voilà partie avec le petit orphelin pour la Normandie où débuta une grande aventure pour toute l'équipe de St-Eloy. Le défi allait être de taille !

   Mais tous étaient prêts à s'investir pour que Diabolo puisse vivre. Leur gentillesse, leurs compétences et leur volonté étaient tellement évidentes que c'est avec confiance que je repartais en fin de journée. Les 2 premières semaines furent difficiles, car la maman adoptive, Olaïa, n'acceptait pas le poulain. Il fallut l'attacher et l'entraver pour que Diabolo puisse s'approcher des tétines. Des jours et des nuits passés dans la paille pour le soigner, le biberonner et le câliner. Au bout de 2 jours, c'est enfin la première tétée ! Mais malgrés cela, l'état de Diabolo se dégrade car les tétées ne sont pas régulières, et il perd du poids...

 

 Le 15 juin, visite chez le vétérinaire ; une perfusion est possée pour 24 heures, et retour au Molay Littry où les soins seront encore de vigueur. En complément du lait maternel, des biberons seront nécessaire toutes les 3 heures.

 

   Au bout de 2 semaines, alors que Mimie sort Diabolo pour ses soins, un hennissement tant attendu se fit entendre ! Olaïa était enfin maman à part entière ! J'imagine la joie et le soulagement de son entourage. La suite, ce sera la vie normale d'un poulain au milieu de ses camarades.

 

   En novembre, il fallut bien se rendre à l'évidence : Diabolo était presque aussi grand que sa maman. Le temps de la séparation était venu ...

   Je retrouvais un poulain métamorphosé et ... pas prêt du tout à quitter sa maison ! Je ne sais si c'est le fait d'avoir été élevé par une Lusitanienne, mais Diabolo a de superbes allures. Fils d'un champion, Diabolo est un Selle Français, destiné au Saut d'obstacle. Il est difficile de savoir s'il marchera sur les traces de ses ainés, mais une chose est certaine, quel que soit son destin, il le devra essentiellement à Titouan et Isabelle Amorin, Anne-Sophie, Vanessa et surtout Mimie (qui fut si triste le jour de son départ).

 

Par leur professionnalisme, leur inaltérable patience et leur confiance, ils ont simplement permis que Diabolo ait un avenir !

 

Qu'ils en soient tous ici vivement remerciés."      Chantal Leflamand.

 

 " Cela fait 2 mois que Valiente partage notre quotidien. Chaque jour qui passe confirme le bien que l'on pensait de lui: du caractère, mais à aucun moment du vice.
L'arrivée de Valiente était loin d'être prévue malgré la connaissance de cet élevage depuis 5 ans, avec qui nous entretenons des rapports amicaux.
Amoureux du père de Valiente : Ordeiro, depuis le début nous n'avons pas mis longtemps à nous décider pour ce cheval de caractère. Typé il est vrai plus du côté équitation travail & spectacle que dressage de compétition.
Quel plaisir de s'occuper d'un cheval éduqué dans la confiance, respectueux du cavalier sans pour autant le craindre. Il est certain que je ferai la publicité du travail effectué car le travail est louable. Nous sommes qu'au début de notre histoire mais l'avenir est plein de promesses.
Je pense qu'il trouvera pleinement sa place chez nous ou il pourra exprimer ses allures et sa génétique.
Encore merci à vous deux, un clin d'œil tout particulier à Titouan." Antoine Lanoy

 

" Etudiante en ostéopathie animale, j’ai dû effectuer un stage (durant ma première année de formation) dans une structure qui me permettait à la fois de rencontrer différents types de conformations de chevaux,d’analyser leur environnement de vie et leur comportement face à celui-ci, la discipline pratiquée, le travail monté, les concours …
En arrivant à l’élevage j’ai directement été mise en contact avec le personnel de la structure. En étant très motivée je me suis rendu disponible pour effectuer toutes les tâches concernant le nettoyage des boxes, la distribution du foin, paille granulés … J’ai pu par la suite participer à plusieurs activités autour des chevaux, tant avec l’éducation des poulains et des jeunes chevaux qu’avec le travail à la longe, l’observation des chevaux au débourrage, le travail monté, l’organisation des préparatifs à l’approche d’un concours…
Désireuse d’apprendre j’ai pu trouver la réponse à toutes mes questions en travaillant avec des personnes très communicatives de leur savoir. Autant avec celles chargées de l’organisation générales de la structure, qu’avec Charlotte, cavalière professionnelle ou Titouan qui supervise un grand nombre d’activités autour des chevaux.
En travaillant avec des personnes très humaines, passionnées et pleines de connaissances, j’ai constaté que les chevaux étaient manipulés tout en douceur dès leur plus jeune âge, étapes par étapes, et que tout dans l’organisation de leur lieu de vie tournait autour de leur bien-être.
De voir autant de personnes mobilisées pour rendre la plus agréable possible la vie du cheval en communauté avec l’homme, de leur proposer un dressage intelligent en fonction des capacités de chacun, je suis ressortie extrêmement épanouie de ce stage.
Mon stage était centré principalement sur la vie du cheval dans l’élevage mais si vous préparez un bac pro, un BTS ou autres … que vous êtes motivé et surtout passionné, vous pourrez trouver autant d’indications que vous le souhaitez tant sur l’organisation d’un élevage que sur le travail avec les chevaux." Dorine Loison

 

 "Dans les chevaux depuis toujours , j'ai toujours adoré le Lusitanien .La vie réserve de belles surprises ,il faut savoir les saisir ! C'est par hasard que je rencontre en 1994 ,un grand éleveur qui me permet d'acquérir ma 1ère poulinière suitée et pleine ;la machine est lancée..Jusqu'à 19 Lulus derrière la maison, de bons résultats en Championnat de France et en Belgique, des moments magiques où le temps semble se figer dans les yeux d'un poulain qui voit le jour, des étalons sauvés de la maladresse humaine qui vous rendent au centuple tout l'amour et la confiance que vous leur accordez ...Le temps passe et pour mes 40ans ,je voulais retrouver un nouveau compagnon de travail, non pas que ma Chère Shamann ne me donne plus satisfaction mais à 24ans, je pense qu'il faut que je la préserve un peu ...C'est donc pleine d'espoir que je rencontre Isabelle et Titouan à St Eloy et là : Euréka !
   Oui ,il existe en France des éleveurs sérieux qui savent observer, écouter, attendre et patienter, pour que la magie s'opère .Des chevaux beaux , zens ,éduqués ,entretenus ,chouchoutés et respectés dans leur individualité. Je voulais un cheval monté mais c'est Mr Corsario D'Escolina qui s'est imposé à moi ! Il représente tout simplement le cheval de mes rèves !
   D'une beauté sculpturale, des allures magnifiques et un caractère en or, j'ai craqué tout de suite. Il est le fruit d'un vrai travail d'éleveur : le bon mélange génétique ,la bonne éducation ,le parfait entretien. Il me donne entière satisfaction et me réserve déjà des surprises : certes, il avait toutes ses chances à Port ST Père dans les mâles de 2ans, mais que dire de sa qualification pour Saumur en septembre ! Rendez vous maintenant en Belgique pour le championnat d'Europe ...
Mon fils prodige est arrivé à la maison le 19/05 et a charmé toute la famille .
Mes 3 vieilles juments (24,24 et 28 ans ) sont ravies de ce petit jeunot plaisant à regarder ...Voilà, je tiens simplement à remercier de tout mon cœur Isabelle et Titouan pour leur qualité de travail ,leur finesse et leur immense gentillesse ; Vous avez des chevaux magnifiques et heureux et vous pouvez être fiers de tout ça !
Merci de cette belle rencontre, amitiés " Laure et Corsario .

 

 

 

 

 

 

 Je suis propriétaire depuis mai 2015 de Bandida d’Escolina, jeune jument acquise à l’aube de ses quatre ans. A la recherche d’un jeune cheval de loisir avec qui je pouvais faire de la basse école pour le plaisir, j’ai pris contact avec l’élevage de St Eloy, connu via son site internet. Sur place Titouan Amorin m’a réservé un accueil chaleureux et m’a fait visiter l’élevage.
Son souci premier : constituer un couple cheval cavalier gagnant, qui fonctionne. Titouan m’a proposé une jument en adéquation avec mon niveau d’équitation et l’utilisation que je souhaitai en faire.

 

 

 

   Bandida a rejoint la famille, en Eure-et-Loir, il y a trois mois. L’adaptation a été immédiate avec une cohabitation de proximité avec une trentaine de chiens, deux congénères et des enfants en bas âge avec lesquels elle requiert beaucoup de douceur. Des qualités qui dépassent toutes mes attentes :un tempérament en or, éduquée, très proche de l’homme et très important pour moi, débourrée dans les règles de l’art. Les bases sont totalement acquises a à peine 4 ans, un cheval sain d’esprit et de corps « à faire à sa main ». Elle a une maturité dans le travail qui évolue à chaque séance. Elle est à l’écoute des aides et a la volonté de bien faire sous la selle.

Sincères félicitations au travail de l’équipe St Eloy qui produit de jolis chevaux et nous façonne des animaux équilibrés et faciles d’utilisation.
 

Claire, propriétaire de Bandida ;une jument qui me donne beaucoup de plaisir!

 

 

 Jacques Liégard, moniteur d'équitation, dit Jack Andalou, est de retour dans son île de Tahiti!
" Merci pour votre accueil chaleureux.
Je n’en reviens toujours pas de ce que vous m’avez donné l’occasion de vivre ; et chaque jour depuis cette semaine de stage je me remémore tous ces doux et délectables instants passés auprès de vous et des chevaux. Merci Isabelle, Merci Titouan…en venant chez vous je souhaitais vivre des sensations, en fait j’ai vécu un très grand moment d’équitation bien au-delà de mes vœux…j’ai rencontré un Maître en la personne de Titouan et un Maître d’école en la qualité de Sultao…mais de plus j’ai acquis le sentiment d’un travail tout en légèreté et en finesse qui laisse au cheval la liberté de te donner ou non ce qu’il a à offrir. Une pure merveille !!! Rien ne sera plus pareil dorénavant, mon regard a changé, mes concepts aussi, mes finalités encore plus. Je reviendrai !"

 

  "Belarmina est arrivée à Quincampoix (seine Maritime) il y a 5 mois.
Le hasard m’avait fait rencontrer mon premier cheval lusitanien, Plaisir des Frettes, il y a 7 ans. J’ai partagé avec lui 6 années extraordinaires mais une maladie neurologique contractée il y a un peu plus de 1 an l’a rendu définitivement handicapé.
C’est en cheminant après de long mois de deuil, à la recherche d’un nouveau compagnon que encore, les jeux du hasard m’ont conduite au haras de Saint Eloy.
Une première rencontre chaleureuse mais exigeante avec Titouan puis une deuxième visite m’ont convaincue de m’engager auprès de Belarmina.
   Elle s’avère être une jeune jument sereine, polyvalente avec ce qu’il faut de caractère pour ne jamais s’ennuyer. Sans être un cheval de haut niveau (tout comme sa cavalière !!) elle fait preuve d’une souplesse et d’une sensibilité remarquables. Ses capacités d’apprentissage tant à pied que montée m’étonnent chaque jour.
Ses qualités, même si elles lui sont propres, résultent aussi d’un élevage sain, rigoureux dans le respect de l’animal, de sa naissance jusqu’à son départ.
Je souhaite parvenir à poursuivre ce travail auprès de Belarmina et, j’espère, pouvoir être accompagnée dès que cela sera possible par Titouan et Isabel ! (à quand le prochain stage ??)" Cécile.


 

   "Depuis septembre 2015 et après 15 ans d’équitation, me voilà arrivée aux écuries de Saint Eloy au Molay Littry, à 30 minutes de Caen.
J’ai eu le droit à un accueil des plus chaleureux puis une visite guidée de la structure.
   Impressionnée par la beauté du lieu mais surtout de leurs chevaux d’élevage je m'y suis sentie bien dès les premiers instants. Puis, le rêve continua, monter ces chevaux qui m’ont toujours tant attirés, Terrivel, Bahia, Belarmina, Pablo, Mojente, Valoroso... Des chevaux bien dans leur tête que connaissent par cœur leurs éleveurs!
   Je n’ai jamais aussi vite progressée que maintenant encadré par Titouan. Une variété d’exercices, des explications précises, claires et basées sur le ressenti, les mouvements de notre corps et celui du cheval… je n’avais jamais appris à écouter les gestes de mon cheval avant, alors Merci !!
   Maintenant, c’est toutes les semaines, parfois plusieurs fois, des journées entières à se balader dans les écuries, boire du café, partager nos expériences, rire (beaucoup), papouiller les poulains, observer les chevaux en liberté, écouter les conseils de Titouan et Isabelle amoureux de leurs chevaux, de leur métier !
   C’est l’endroit où je me ressource, grâce à l’infatigable bonne humeur et générosité de ces fabuleuses personnes que sont Isabelle et Titouan !

Alors si je peux donner un conseil à toutes personnes passionnées, de chevaux, de dressage et de lusitaniens, venez visiter Saint Eloy, y poser vos affaires ne serait-ce qu’un week-end, y confier votre cheval (puisque des pensions sont disponibles depuis peu !).
Vous y serez accueilli, écouté, encadré de professionnels dans une structure toujours propre, chaleureuse, colorée, sécurisée et adapté à tous type de chevaux ! Marjorie"

 

 

 

    "En octobre 2015, pour ma formation je devais trouver un stage. J'ai donc cherché "élevage équin en Normandie" sur Google et envoyer des dizaines de demandes de stage. Peu après j'ai reçu un appel de Titouan qui m’annonçait qu'il acceptait de me prendre a l’essai.
   Le 20 octobre je posais mes valises à St Eloy où j'ai reçu l'accueil le plus chaleureux que je pouvais imaginer. Au bout de deux jours je savais que je ne pouvais pas faire mon stage ailleurs qu'à cet endroit fabuleux.

 

 

 


   Du 10 juin au 14 juillet ma ponette Blondie est venue avec moi en stage et en est rentrée changée grâce au travail que Titouan a fait avec elle; il est certain qu'elle s'illustrera en concours de dressage à partir de septembre prochain. J'en ai vécu des bons moments pendants ce mois passés à St Eloy avec toutes les personnes fabuleuses que j'ai rencontrées!
   La découverte du monde de l'élevage, du dressage et des chevaux lusitaniens a été un vrai bonheur et a confirmer mon envie de me lancer dans une carrière dans le milieu équestre en tant que groom.
Hier s'achevait mon stage mais dès le 15 août ce sera la suite d'une super aventure équestre avec Isabelle et Titouan qui ne sont plus des maîtres de stage mais des amis. Je souhaite a de nombreuses personnes de pouvoir avoir la chance et l'honneur d'être stagiaire à St Eloy!" Mathilde

 

 

 

 

  "Avant de marcher Marion manifestait déjà l’envie de monter à cheval avec moi et à 3 ans elle galopait en longe sur sa ponette shetland. A 12 ans, après avoir fait ses « classes » au poney-club, elle se passionne pour Kerjack de Siame un joli poney français de selle que nous débourrons ensemble à la maison et qu’elle emmène jusqu’au championnat de France de dressage amateur. Entre temps elle intègre l’Académie équestre du Puy du Fou, découvre la basse école puis la haute école sur des lusitaniens, et passe ses étés d’étudiantes comme cavalière de spectacle. Il y a 3 ans notre projet de trouver un poulain se concrétise.

 

   Pour nous deux le lusitanien est une évidence, nous les montonsdepuis de nombreuses années, nous aimons leur beauté, leur caractère en or mais étant compétitrices il nous faut trouver, plutôtun modèle sport qu’un modèle baroque, notre objectif étant de le faire évoluer en dressage classique.

 

   Nous décidons d’acheter une pouliche au sevrage ayant aussi un potentiel pour la reproduction. La voir grandir, l’éduquer à la maison, pour l’avoir déjà fait, est passionnant, c’est un challenge mère/fille qui nous motive. Nos recherches nous conduisent très vite vers la Normandie et les lusitaniens de St Eloy, où nous repérons 3 jolies pouliches où plutôt « Sultao et ses poulinières »car le choix à 7 mois est difficile, tous les poulains sont craquants !!

L’accueil d’Isabelle et Titouan achève de nous charmer et Lady nous parait la mieux nous correspondre surtout par son caractère déterminé, très « pot de colle ».

 

   A 8 mois Lady d’Escolina arrive en Vendée et son caractère en or se confirme, elle est zen, curieuse et maligne, très « fille » en somme, elle n’a peur de rien et ses compagnons d’écurie sont sous le charme comme nous. Ayant nos chevaux à la maison nous les côtoyons en permanence, nous prenons ainsi le soin de beaucoup manipuler Lady et à l’aube de ses 3 ans, déjà très à l’écoute à la longe, le premier montoir se fait en toute confiance, aucune réaction négative si bien que, Marion à cheval et moi à la longe, restons sur nos gardes en se demandant à chaque séance le moment où elle pourrait déraper … Incroyable non ?

Ce n’est que le début d’une belle aventure et nous sommes impatientes de la voir exprimer ses allures…

 

Un grand merci à Isabelle et Titouan pour avoir su faire confiance à cette équipe 100% féminine qui tenait vraiment à acquérir un très jeune poulain pour le « faire » elles-mêmes ; le bon mélange génétique et une bonne base d’éducation sont déterminants pour faire des chevaux bien dans leur têtes, le reste n’est que travail et patience et nous y sommes prêtes ."

 

Catherine et Marion

 

 

 

 

    "Cela fait tellement longtemps que je vous ai pas donné de nouvelles...et pourtant c'est pas faute de penser à vous! Encore aujourd'hui en mettant pied à terre de mon Dandy qui m'a offert une séance de rêve... Nous travaillons lentement mais sûrement, ds la détente et la légèreté et cette lenteur nous permet d'aller très vite! Dandy est formidable, à toujours été d'un calme absolu, déroutant même vu son âge et sa puissance! Jamais une crasse, une contestation, de mouvements brutaux... C'est un amour de cheval auquel je suis attaché tel un enfant et il me rend la pareille en progressant de façon spectaculaire! Depuis 3 ans maintenant que je travaille avec un ami je pratique l'équitation dont je rêvais, je me fais ostéopathe tant notre gymnastique est précise et répétée et mes équidés en sont ravis! Je sais que j'irai très loin avec Dandy, à notre rythme mais il montre des dispositions pour les airs que nous commençons à bredouiller et surtout une incroyable application! Bref vs aurez compris en lisant ces lignes que je suis complètement folle dingue de mon bébé😉Je ne serai jamais assez reconnaissante envers vous de m'avoir confié ce formidable compagnon de route. Au quotidien il est tellement facile, c'est le pote à tout le monde par contre les bêtises c'est toujours lui...car il est curieux et encore bébé... Je pourrai écrire encore des lignes et des lignes de louanges...je le trouve même plus beau que le sublime Jedi!!!! Je vous embrasse et vs encourage pour continuer à faire naître d'aussi bons chevaux!!" Magali

 


"Prendre contact avec l’élevage des lusitaniens de Saint Eloy, c’est faire la connaissance de personnes attentives et d’une très grande écoute. Après une longue conversation par téléphone,Titouan vit mon empressement à me rendre à l’élevage et me proposa très vite une visite. Cet homme vous observe, échange et, avec une grande générosité, se raconte et vous communique sa passion pour l’élevage et pour la Normandie.
   Il a rapidement cerné ma demande de cavalier atypique mais exigeant, mon souhait d‘adopter un cheval polyvalent, proche de l’homme... et forcement Lusitanien !
   Dans ma vie, j’ai toujours fait mes choix avec le coeur et avec le ventre. Mes proches m’ont donc conseillé de ne pas trop me précipiter... La rencontre avec un animal est complexe. Il y a quelque chose de totalement intuitif et, en même temps, il faut savoir garder la tête froide. Etre certain qu’au-delà des qualités du cheval, c’est bien celui qui vous convient. Autant de sages réserves qui ont disparu au moment même où là, sous ma selle, se trouvait une magnifique Lusitanienne que je ne voulais déjà plus quitter ! Très raisonnablement, j’ai néanmoins accepté d’attendre un second
rdv pour me laisser séduire totalement. Il eut lieu sur la plage d’Omaha Beach par une belle fin d’après-midi. Et là, plus de doute, j’étais bien sur la jument de mes rêves : douce, concentrée,
enthousiaste.
 

 Calypso est aujourd’hui résidente aux écuries du Brevedent, dans le Calvados... Et la réalité est conforme à tout ce que j’avais pu percevoir lors de nos deux premières rencontres. C’est une
jument sociable, curieuse, attentive et travailleuse. Un immense merci à la famille Amorin pour son professionnalisme, son écoute et ses précieux conseils..." Christophe